Aujourd'hui, sur facebook, je suis tombée sur un partage d'un article du monde : le-retour-de-la-mere-parfaite

A croire qu'il était fait pour moi!

Hier, rien n'allait, je n'arrivais pas à coudre, pas à penser. Mais aujourd'hui, lire cet article m'a fait du bien, parce qu'il décrit bien le complexe de la blogueuse pas parfaite, celle qui ne fait pas de super photos bien éclairées, bien lookées, avec une super déco (genre les stylistes culinaires), qui ne fabrique pas 1 tuto DIY parfait par semaine, qui est trop happy happy avec sa famille parfaite et qui du coup, ne sera jamais suivie par 40000 followers, sur une presqu'imposture révélée dans l'article. Justement, je me disais dans mon article hier : que font ces mamans? elles travaillent pas ou en tout cas, ont fait de leur vie, de leur blog un travail ; ont un mari avec un salaire leur permettant de se consacrer à cette activité. Dans la vraie vie, rien n'est si parfait, si beau, si tendance. Moi, je dois courir partout pour trouver du travail pour pas que ma petite entreprise coule... Alors que j'ai plein de choses à créer et à montrer!

Ce qui apparait également quand on regarde le parcours de ces blogueuses ou des petites entreprises markettées qui vendent des box ou des kits, c'est que la plupart du temps, elles sont graphistes, ou dans le marketting, bref, dans un domaine de compétences leur permettant de mettre en valeur leur vie et leurs idées au poil près.

J'ai passé un certain temps à regarder ces blogs, ou quand tu regardes la page d'Anouk et Marie dans le magazine Créative, tu te rends compte que ce qui les attire, ce qui a du succès, ce qui est choisi, c'est les blogs avec de belles photos, on insiste là dessus d'ailleurs dans les conseils aux blogueurs. Dans le n° septembre/oct 2014, un blog est mis en avant et là, on est dans un cas d'école (je l'ai visité le blog et j'y ai pas trouvé un si grand intérêt au point d'être encensé, pour moi du moins) : une photo de glaces au fruits, mise en situation. Bref, un smothie mis dans un moule à glace, passé au congélo, présenté sur une assiette avec 2 fraises et 3 feuilles de menthe. Rien d'extraordinaire pour une maman qui cuisine un peu pour ses enfants. Mais là, une photo extrêment bien mise en scène, éclairée comme il faut et voilà, bingo.

Mais comment tu veux faire de belles photos quand tu n'as pas de studio photo, quand tu n'as pas la place, le super appart, ou tout simplement que tu as les enfants tout autour de toi qui te pressent? Par exemple, tout à l'heure, j'ai fait de la pâte à sel avec les enfants, c'est mon mari qui a fait les photos, ben oui, j'avais les mains pleines de farine et les kids qui patassaient. Y a pas de bouton off pour les stopper net, courir chercher son studio photo portatif, tout installer, faire ta photo. NON! IRL, ça n'existe pas! Tu as pas le temps de faire tout ça, sinon, une catastrophe aura lieu : le verre d'eau par terre, la peinture renversée ou le petit dernier qui aura mangé la PAS ou qui aura fait tomber le rouleau à patisserie sur son pied (sisi, ça s'est passé comme ça).Et ta photo elle est ORANGE!

Pourtant, tes créas elles sont sympas, tes idées tout aussi originales et tu passes un temps fou pour faire de superbes fêtes d'anniversaire pour tes enfants. Mais voilà, tu n'es pas graphiste, ni photographe, ni sans travail, juste une super maman ordinaire qui se décarcasse, comme tant d'autres. Et voilà, des fois, souvent, tu complexes face à ces blogs d'"exception", tu sens la pression qui alourdit tes épaules, tu sens la régression sociale dont parle l'article, tu as envie toi aussi de montrer la vraie vie #womenIRL et tu comprends la blogeuse qui a craqué, à 2 doigts du brun out...

Un exemple perso sur la tyrannie du gouter d'anniversaire. Sur ce blog, j'ai posté des photos de mes sweet tables pour le 1er anniversaire de mon ainé. Deux en 1 we. Franchement, j'étais super fière, mais j'ai crisé parce que j'ai pas pu faire de bonnes photos, parce que ma famille était arrivée avant que j'ai pu tout mettre en place en gâchant tout l'effet. Après, on m'a regardé comme une folle, ben oui, le concept du blog où tu partages ta vie, c'est pas très répandu quand même... ça fait narcissique. J'en ai été malade. Mais tout ça, c'était pour moi en réalité, pour un accomplkissement personnel, un défi à relever. Après, j'en ai fait une pour les 3 ans de mon fils, avec un gâteau à étage, décoré d'un soleil (j'oublie la pate à sucre, hors de portée, pas le temps et franchement, plus décoratif que gustatif). Mais en fait, les enfants, ils s'en moquent des beaux gâteaux, eux, ils se contenteraient de marbré du commerce. Ils mangent rien et veulent s'amuser avec leurs copains. Du coup, j'ai laissé tomber. Jamais je n'arriverai à faire une sweet table digne d'un blog tendance, parce qu'il faudrait prendreles photos à l'avance, sans les enfants, avec la lumière adaptée et IRL (encore), ça n'arrive pas... Alors mesdames, décomplexez, continuer à partager vos astuces et vos créas, meêm si les photos sont pas top! On s'en moque.