La danse irlandaise est une de mes grandes passions (trop nombreuses il parait…). Mais ça n’est pas toujours facile de l’assouvir car trouver des ateliers de set dancing ou de sean nos ou de soft près de chez soi, c’est pas très facile. Par chance, la Sarah Clark Academy est implantée dans mon village grâce à la présence parmi les habitants d’une prof de cette école. Ça, c’est ce qu’on appelle avoir de la veine. Ma prof participe à de nombreuses compétitions de soft/hard shoes à travers l’Europe et a même été qualifiée aux championnats du Monde l’année dernière. Dans ces compétitions, il est de règle d’avoir une jolie robe, pleine de couleurs, de broderies et de strass, très brillante, voire éblouissante selon les modèles. Sans oublier la perruque, le diadème, et les chaussettes blanches. Jetter un oeil sur cette page google par exemple : ici.

L’année dernière, ma prof m’avait demandé de lui faire un habillage en crochet pour un diadème. Je lui ai fait une bande de plusieurs rangs de coquilles en coton blanc qu’elle a fixé sur un diadème rouge et qu’elle a recouverte de strass. L’effet est très joli, mais malheureusement, je n’ai pas de photo.

Cette année, elle m’a demandé si je pouvais lui faire un col en crochet pour remplacer celui qui était d’origine sur sa robe. Là, j’ai eu un temps d’arrêt, car faire des cols, c’est autre chose que faire des amigurumis…. Trouver des modèles, c’est peine perdue, ça ne se fait plus de nos jours. A l’exception cependant, de la nouvelle mode des cols claudine et du célèbre Peter Pan collar, qui a fleurit sur la toile, ici par exemple.

J’ai cependant trouvé un modèle, le seul, de col en crochet spécialement fait pour une robe de danse irlandaise, le Rincoiri collar.

 Au départ, j’ai voulu commencer par une bande de grilles comme dans le col original, mais ça ne tournait pas le long du col et ça faisait même des ondulations. Ça ça n’était pas possible ! Je ne sais pas comment a procédé la crocheteuse et après la couturière pour que ça n’ondule pas. Je n’ai pas réussi à trouver l’astuce. Après de multiples recommencements, j’ai décidé de recommencer en début par une ligne de mailles serrées avec au milieu de la chaine une sorte de picot comme pour les chevrons, pour amorcer un V, puis deux lignes de V-stitch comme sur le Peter Pan collar, puis j’ai fait plusieurs ranges de coquilles dont j’ai augmenté le nombre de brides sur arceau tous les 2 rangs afin de suivre l’arrondi. Mais, le nombre de mailles a été le fruit d’un calcul un peu compliqué car je voulais adapter le Rincoiri collar dessus. Et il fallait que les pointes puissent s’insérer sur les coquilles. J’ai recommencé très souvent, et ça ne fut pas facile car le crochet était en 1,75 et pas du tout ergonomique, j’en ai eu des crampes.

 

IMG_4968

IMG_4971

 

En fait, j’ai suivi l’idée générale du rincoiri mais  j’ai du adapter les longueurs de points sans arrêt et par exemples augmenter le nombre de mailles libres des arceaux. Il y a encore eu beaucoup de recommencement et enfin, pour le dernier rang, j’ai laissé tombé les longues chaines qui reliaient les pointes et que je ne trouvais pas jolies et j’ai ajouté des picots au niveaux des groupes de brides des pointes.

col-06

Bref, en résumé, je serai quasi incapable de vous faire un modèle précis, vu que le col est adapté à la robe et monté au fur et à mesure. Mais l’idée principale est l’assemblage de points : V-stitch, coquilles puis rincoiri adapté et calculer en fonction de la taille de la robe et du nombre de mailles à monter. Attention au V-Stitch qui tourne très bien et fait tout de suite un arrondi car en me basant sur mon essai précédent, trop court, j’avais rajouté des mailles pour être sûre de la taille et au final, il y en avait trop. Donc, le mieux, c’est de garder le nombre de mailles préconisées dans le rincoiri collar.

ça ne fut pas facile mais ce défi de taille m'a permis de réaliser le plus joli ouvrage au crochet que j'aie jamais fait.

Voilà le résultat avant couture et customisation sur la robe :

col-01

col-02

col-03

col-04

col-05

 

Et voilà la photo du résultat final réalisé par ma prof, TADAH!

nouveau-col-monté

 

 

PS : les photos sont protégées par les droits d'auteur. Il est interdit de les copier et les utiliser pour son usage personnel ou commercial. Si vous souhaitez parler de mon article et du col, préférez un lien vers mon site. Merci.